Célèbre pour son œuvre photographique et ses réalisations cinématographiques, Raymond Depardon est un témoin sensible et engagé des époques qu’il traverse, des territoires qu’il arpente et des habitants qu’il rencontre.

Pour la première fois, le musée national de la Marine, le musée du Service de santé des armées, l'Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD) et la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA), présentent, en étroite collaboration avec l’artiste, une sélection de 100 photographies prises pendant son service militaire entre juillet 1962 et août 1963.

Raymond Depardon est alors affecté comme photographe à la rédaction du magazine des armées Terre Air Mer (TAM), le « Paris-Match militaire ». Il y réalise plus de 2 000 photographies, conservées et intégralement numérisées à l’ECPAD (agence d’images de la Défense).

Ce corpus de jeunesse, jamais présenté, met en lumière une autre facette de la carrière de Raymond Depardon et illustre la genèse d’un regard dont la richesse du parcours est aujourd’hui mondialement saluée.

Entre grandes manœuvres militaires et sujets sociétaux, le photographe en service commandé s’exprime déjà avec une grande liberté et dresse le portrait d’un pays en mutation. Au diapason d’une génération en uniforme, Raymond Depardon délivre un inventaire de la France des années 1960, déjà empreint d’une douce distance et d’une conscience du territoire qui constitueront, des années plus tard, la signature d’un grand regard.
Lire la suite

Le catalogue de l'exposition
Illustration catalogue

Le catalogue de l'exposition

Raymond Depardon, photographe militaire, 1962-1963

Ce livre témoigne de la naissance d’un regard, celui du jeune photographe Raymond Depardon, à l’époque où, faisant son service militaire, il collabore à la revue TAM, Terre Air Mer. Ses images conservées à l’ECPAD et largement inédites, portent déjà l’empreinte de son talent et donnent à voir l’œil de Raymond « avant Depardon » : humour, impertinence, sens du cadrage… Conçu autour de différents axes historiques, culturels et sociaux, l’ouvrage sera publié dans le cadre de deux expositions, présentées à Toulon puis à Paris et se veut une référence sur le début de carrière de Raymond Depardon. La préface est signée de Pascal Ory. Raymond Depardon arrive en juillet 1962 au siège de la rédaction du magazine Bled 5/5 à Paris. Il participe alors à un chapitre historique de l’aventure éditoriale du ministère des armées qui souhaite radicalement transformer sa communication au lendemain de la guerre d’Algérie pour renouer avec la société civile. C’est la naissance de TAM en août 1962 qui voit l’éclosion de talents au travers de grandes figures du journalisme et du photoreportage qui ont collaboré à la revue pendant leur service militaire : Jacques Séguéla, Just Jackin, Yves Nouchi, Francis Veber… Devant l’objectif de Raymond Depardon, la France des années 60 se révèle dans le contexte socio-économique de la transformation politique et culturelle de la société française et les débuts de la société de consommation (salon des arts ménagers, reportage aux Galeries Lafayette et salon agricole). Raymond Depardon saisit les différents visages d’une France oscillant entre la permanence de ses ambiances d’avant-guerre et le bouillonnement d’une jeunesse aspirant à la liberté et à la modernité.

Raymond Depardon, photographe militaire, 1962-1963
Sous la direction des commissaires : Cristina Baron et Lucie Moriceau-Chastagner
Préface : Pascal Ory
Contributeurs : Raymond Depardon, Bénédicte Chéron, Françoise Denoyelle, Mathieu Flonneau, Vincent Guigueno, Jérôme de Lespinois
Coédition : Gallimard - ministère des Armées/Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA), en partenariat avec l'ECPAD
Format : 245 x 310 mm – 208 pages – 210 photographies
Parution : 16 mai 2019
Lire la suite

Bandeau programme culturel